«J’aimerais tant vous aimer», par Paul Cesbron

Note de lecture par Catherine Limousin

Membre du comité de défense et de promotion de la santé et des hôpitaux de Creil et de Senlis, fervent opposant au départ de la maternité locale où il a exercé une grande partie de sa vie, Paul Cesbron, nous a envoyé son dernier ouvrage.

Le docteur Paul Cesbron nous avait habitué à des ouvrages scientifiques: L’interruption de grossesse depuis la loi Veil : Bilan et perspectives, Médecine-Sciences, Flammarion, 1997 ou La vie avant la vie: l’anténatal, Ramonville Saint-Agne, Éres, 2006; une approche plus historique, alliant médecine et sciences humaines en collaboration avec Yvonne Knibiehler dans La Naissance en Occident, collection La Cause des bébés, publié chez Albin Michel en 2004, une analyse scientifique et psychologique, écrite en collaboration avec le psychanalyste Sylvain Missonnier avec l’ouvrage 9 mois pour devenir parents: dialogue entre un obstétricien et un psychanalyste, publié à Paris chez Marabout en 2014 ; une analyse politique de cet infatigable militant pour l’hôpital avec son ouvrage très documenté, intitulé  Aux sources de la démocratie sanitaire, Paris, le Temps des cerises, 2014.

Cette fois ci, Paul Cesbron nous invite à une lecture plus intime et très poétique de sa propre vie, de son enfance dans les années 45-50 à ses études de médecine, à sa vie de médecin gynécologue-obstétricien. Dans l’accompagnement des femmes à mettre au monde un enfant, le docteur Cesbron le dit lui-même: «longtemps ma préoccupation n’a été que médicale, simplement portée sur la capacité à bien vivre de l’enfant». Un regard qui a évolué au fil des années de pratique. «Je considère aujourd’hui que c’est lui qui nous apprend à vivre

Rappelant depuis les temps les plus reculés, la magie de la naissance, il évoque dans cet ouvrage avec en abîme des souvenirs égrenés de sa propre enfance et de la vie de l’une de ses sœurs, il rend un hommage appuyé aux sages-femmes et à toutes les femmes qui depuis des millénaires tentent d’exister pour elles-mêmes en bravant tous les interdits qu’ils soient religieux ou privés et leur combat pour se libérer de la domination de l’homme, du mâle, tout en mettant au monde des bébés désirés. J’aimerais tant vous aimer est le titre de cet ouvrage sensible publié à compte d’auteur en 2020, (354 pages, 14,80 euros.). Pour commander ce livre s’adresser directement à l’auteur : cesbron@wanadoo.fr

Plus d'articles
Note de présentation du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2021